«  Il est recommandé de suspendre dans la salle quelques panneaux avec des formules du genre « Ne faites donc pas des yeux si romantiques  ».


Bertolt BRECHT, Tambours dans la nuit (1919), didascalie liminaire dans Théâtre complet vol .1, L'Arche, p. 70